Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Sur le site www.viapictura.com , plusieurs séries de mes dessins  sont mis en ligne, selon divers régistres et s'étalant de 1964 à maintenant.

Dans l'ensemble, il s'agit de dessins arrêtés mais pas d'esquisses ni de croquis. Dans ce dernier cas au lieu d'esquisse ou d'ébauche, j'utilise le terme de 1 ère pensée.
La "première pensée" suggère une démarche intentionnelle et le sens premier d'une recherche.
Le corpus de mes dessins est important, s'étant poursuivi sur plus de 30 ans et de façon continue. A titre d'exemple, si je considère les 10 dernières années, mes feuilles se décomptent à raison de 50 chaque mois au moins. Il semble en être de même pour les décennies précédentes.

Dénombrer est un acte important et significatif sur l'intensité et la qualité d'un travail, sur le développement d'une pensée.
Ces suites ininterrompues sont le miroir d'une évolution, au cours des mois et années. Elles créent une existence, une façon d'être, une essence qui ne peut pas être accidentelle ou accessoire.
Montaigne dit : "C'est mon livre qui me fait"
Le cheminement graphique constitue la base de la construction d'une iconographie et du développement d'une pensée.

Sur le site viapictura.com, les dessins  sont répertoriés et classés selon plusieurs rubriques et chronologiquement : de l'abstrait au figuratif, des thèmes mythologiques, classiques aux thèmes symboliques ou historiques.
Un répertoire peut aussi être composé selon les procédés utilisés pour la réalisation de ces dessins. J'aurai l'occasion de parler plus tard de techniques graphiques mises en oeuvre ainsi que de la classification de mes dessins sur le site..

Au 18 ème siècle Joseph Dezallier d'Argenville (1680-1765) possède une collection de 9000 dessins. Il est aussi l'auteur d'un essai sur la connaissance et la pratique du dessin. Dessins de Poussin, Watteau, Fragonard, David, Ingres.

Dezallier distinguent diverses catégories parmi ses dessins et en particulier 5 espèces différentes:
les pensées, les dessins arrêtés, les études, les académies, les cartons.

Par exemple, les dessins de Poussin sont des esquisses spontanées, sur le vif ou de pure invention.
Ingres comme Fragonard se copient, répètent leurs oeuvres. Ce sont des dessins arrêtés ou des dessins faits après le tableau, souvenirs de composition.
(Fragonard utilisait le calquage sur la vitre.)
David met en oeuvre les diverses pratiques : pensées, dessins arrêtés, académies, études, cartons. ( L'académie est souvent celle du drapé, des plis. Le carton est destiné à être calqué à l'aide d'une pointe sur un enduit.)

Avec plus de recul, une recherche peut être faite sur le dessin moderne et aussi contemporain et il est possible d'imaginer d'autres classifications ou catégories, liées, par exemple à la photo ou au collage.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Le dessin