Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Outre l'ensemble monumental peint et les panneaux a tempéra, le site www.viapictura.com présente l'évolution de mon activité picturale de 1973 à maintenant. (les années précédentes ayant été surtout consacrées au dessin et à la gravure)

 Dans l'ensemble il s'agit de toiles dont les dimensions sont de 150 x 200 cm ou 150 x 240 cm.

C'est le passage de l'abstrait au figuratif qui semble la démarche dominante.

De 1973 à 1980, après de longues suites de dessins au pinceau, c'est une abstraction géométrique et répétitive qui s'impose. Il y a eu, à ce moment, un regard vers  Malevitch, Mondrian et l'art abstrait géométrique, construit.. etc.
Ces toiles abstraites se construisent comme une écriture, de gauche à droite et de bas en haut : la surface est ainsi recouverte d'une trame régulière de touches carrées, de damiers. De ce damier se dégagent des lignes verticales, horizontales ou obliques qui font naître des figures géométriques, sans les tracer.
Dans les surfaces ainsi évidentes des variations colorées sont appliquées à l'aide de superpositions de nouvelles touches colorées.

Ce travail est apparu, ensuite, comme très proche d'ornementations vernaculaires telles que broderies, décors de stores de portes, motifs décoratifs géométriques créés sur les toits de tuiles vernissées.

Peu à peu des éléments figuratifs se sont insinués dans ces trames répétitives, en filigranes.
Il s'agit là d'éléments simples tels que nuages, figure, animal ou paysage, dont le graphisme est stylisé. Parfois des projections de couleur viennent accentuer et intensifier les effets de vibrations colorées.

Dans les mêmes moments, le procédé pictural évolue en utilisant les ressources de l'encollage et du procédé a tempéra.
L'aspect figuratif se précise, semblant se rapprocher des panneaux a tempéra.

L'iconographie est maintenant très lisible: ce sont des compositions symboliques ou mythologiques, historiques ou bibliques.
Par le biais de multiples dessins, se fait jour une relecture des grandes oeuvres du patrimoine de l'humanité. Toutes les époques sont envisagées ainsi que les passages d'une civilisation à une autre et  les syncrétismes si remarquables à observer.  Par exemple,  Orphée devient l'homme au mouton et plus tard, le bon pasteur...
Dans un prochain article, il sera question de grandes figures historiques,  mythologiques ou bibliques, de Cérès à Alexandre ou Moïse, qui inspirent une méditation sur les grands mythes et  le rêve de la réincarnation de la peinture.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #La peinture