Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Civilisation et mythologie  (art.2)
Les techniques spirituelles.


Dans un précédent article il était question des techniques matérielles qui ont permis la construction de la civilisation.
 Les techniques spirituelles qui ont contribué à cette évolution de l'homme sont le propos de cet article.

________________________________________________


   Les techniques spirituelles.

Pour progresser plus avant vers la civilisation, l'homme utilise des techniques nouvelles qu'il va développer :
l'écriture, la musique, la poésie, la médecine, la divination vont permettre à l'homme d'appréhender l'univers, de le maîtriser.

________________________________________________


     - L'Ecriture : permet de conserver sur des tablettes d'argiles ou sur papyrus, les acquisitions de l'effort des hommes. Pour lutter  contre l'aspect éphémère de la transmission orale et contre les déficiences de le mémoire.
L'écriture est une porte ouverte sur l'immortalité et l'homme échappe à l'emprise du temps.
L'écriture conditionne les découvertes de l'esprit et elles est indispensable dans la science, dans l'algèbre, la géométrie, l'arpentage ou l'astronomie.

C'est en découvrant l'écriture que les Sumériens ont eu une grande importance dans l'histoire et alors l'écriture apparaît comme un privilège, un don des dieux.
L'écriture, don des dieux communiqué aux hommes, par l'intermédiaire d'un démiurge bienveillant.
Ainsi en mésopotamie, ce sera Nebo qui va révéler l'écriture et en Egypte, Thot.

N.B.
Certains auteurs antiques regrettent l'apparition de l'écriture : Platon dans "Phèdre"parle d'un mythe égyptien où l'écriture est considéré comme néfaste pour les hommes.
 Car ainsi on ne fait plus d'effort pour se souvenir, on néglige la mémoire et l'oubli naît dans les âmes.

________________________________________________


    - La musique est un moyen de connaissance par lequel on accédait à des états supérieurs et elle permettait aussi d'entrer en communication avec les dieux.
De même la poésie jouait un semblable rôle particulièrement comme moyen de connaissances.

Musique et poésie faisaient partie du service des dieux et l'apprentissage était aussi important que celui de la science et de la philosophie.

La musique était une invention divine
Ainsi la lyre fut créée par Hermès : Ce dieu était à la recherche des vaches d'Apollon. soudain il trouve sur le sol une tortue dans l'herbe des vaches.
Hermès voulut tirer parti de cette tortue : il la tue et à partir de sa carapace il fixe des tiges de roseaux et y ajoute 7 cordes en boyau de brebis.
La lyre était inventée; elle deviendra ensuite la cithare.


C'est Orphée qui utilise cet instrument à 7 cordes et la cithare va diffuser un charme magique : les bêtes sauvages se roulent aux pieds d'Orphée, les fleurs s'inclinent, les pierres semblent vibrer d'émotion. Les hommes méchants et sauvages deviennent dociles. La tempête se calme pendant l'expédition des Argonautes et les sirènes sont séduites.

Ainsi qu'on le voit maintenant de nombreuses divinités entourent ce développement de la musique par Orphée.

Orphée va se marier avec Eurydice fille d'Apollon. A la mort d'Eurydice, Orphée descendit aux enfers et sa musique et sa voix calment les monstres.
 Ixion, Tantale, Sisyphe, les Danaïdes cessent leurs supplices. Hadès et Perséphone sont aussi envoûtés par sa musique.
Par la musique Orphée reconquit Eurydice, mais, se retournant, il la perdit à jamais.

Le pouvoir de la musique d'Orphée va survivre.
Orphé fut mis à mort par des femmes qu'il avait dédaigné : sa tête et sa cithare voguèrent sur les eaux pour échouer sur une plage de Lesbos.
Le mythe d'Orphée est celui qui exprime le mieux l'origine divine de la musique et de la poésie puisqu' Orphée chante aussi.

R. Dumoux
www.viapictura.com

 

 

 

Tag(s) : #Répertoire iconographique