Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A propos de collection.

Le site viapictura.com présente un certain nombre de dessins du peintre R.Dumoux. Ils sont d'ailleurs classés selon un répertoire à la fois chronologique et thématique mais ils ne sont qu'un aperçu d'une vaste compilation graphique..
Le site présente aussi un ensemble monumental peint constitué, pour l'instant, de 30 tableaux de 5m x 3m, évoquant l'histoire de l'humanité. Il s'agit d'une collection de vues, d'instantanés sur des époques diverses et des événements variés. Cet assemblage de pièces spectaculaires est lui-même accompagné d'une collection de gravures, d' un diaporama de gravures.
Le site lui-même constitue  une collection d'éléments divers, dont l'assemblage prend une signification parlante. (à l'écart de propos tournés vers la recherche du non-sens.)

La collection, la compilation, le collage, l'assemblage sont des démarches très usitées en art .
En art contemporain de multiples exemples peuvent être cités:

Depuis les collections de boîtes de Joseph Cornell jusqu'aux Time- Capsules d'Andy Warhol  (boîtes où il rangeait chaque jour les objets ou papiers ordinaires)
On peut citer aussi le Mouse-Museum de Oldenburg, les archives de Boltanski, le Musée sentimental de Spoerri ou bien dans le cas d'installation actuelles: la pratique de Mark Dion ou celle de Karsten Bott: les objets et matériaux du quotidien obsolètes ou endommagés, sont classés et rangés soigneusement de façon à être vus d'une passerelle: curieuse collection en cours de constitution, archives d'Histoire contemporaine.
Ainsi nous observons  un certain nombre d'installations qui, outre la question du sens ou du propos, sont en soi des collections.

Dans les siècles passés, nous avons été interpellés par les cabinets de curiosité, Au16ème siècle par exemple, les Kunstkammer (chambre d'art) ou les Wunderkammer (chambre des merveilles). Curiosités qui interrogent ; nous en reparlerons dans un prochain article.

En art moderne, dans le cadre du strict collage, un certain nombre de réalisations sont à remarquer par leur pertinence et leur originalité.
A la suite du dadaîsme, le collage s'est perpétué au cours des années 60 et après, (avec aussi l'apparition des installations). On peut ainsi citer: Hannah Hoch et son livre-collage, Rauschenberg ou Lee Krasnrer.
Mais dans cette descendance on assiste à des développements particuliers dans le sens de la collection.

En Allemagne, Richter crée un travail monumental d'Archives ; c'est une compilation parue en 1961 sous le nom d'Atlas. Dans les années 20 et 50, déjà, il y eut les panneaux pédagogiques de Malevitch et le Mnémosyne Atlas de Warburg dont nous reparlerons.
L'atlas de Richter traite l'image de masse de l'Allemagne après-guerre. Cette atlas évoque les anciens traités médicaux ou géographiques..
600 feuillets composent cette compilation: des photos de famille aux paysages et des personnages célèbres. L'aspect est inachevé, comme en cours,  Le projet d'archives de Richter accumule des images sans trame narrative, mais l'organisation peut possèder une signification à interprêter.
Par contre l' Atlas Mnémosyne de Warburg crée une signification et une mémoire historique.

Aby Warburg, savant et historien, est une figure hors du commun. Sa méthode est unique: il collecte et rapproche sous forme de collages, de multiples  informations disparates. Son assistant lui apporte du matériel visuel pour qu'il le réorganise; il épingle tout sur des panneaux d'affichage et en fait un collage: ce sera le projet "Mnémosyne"
 ( Dans un sanatorium Suisse où il est interné, (à Bellevue) il prépare une conférence sur les Indiens Pueblos, sur le rituel du Serpent. (le rituel du Serpent se rapporte aux indiens Moki: ils prennent dans le bouche des serpents, symboles de l'éclair, pour appeler l'orage et le pluie.)

Tout le travail de Warburg est une grande frénésie de collage, à tel point qu'il s'identifie à son matériel. Cette identification est une empathie, ce qui est pour Warburg le moyen de pénétrer des mondes étranges. Il devient identique à son matériel.
 C'est ainsi qu'il pensait que ses travaux d'histoire de l'art avaient provoqué la colère des dieux païens. Il se culpabilisait d'être un juif richissime, il en devint fou. Il avait imaginé être poursuivi par des démons et des antisémites démoniaques, se trouvant ainsi réellement en avance sur les camps nazis.

L'exemple de Warburg montre un cas extrême où l'art de l'assemblage et la collection peuvent avoir une signification magique, prophétique ou médiumnique.

Parallèlement aux collections du site viapictura.com, s'élaborent des collections diverses de documents, de photos, de coupures de journaux, de documents scientifiques ou bien encore d'objets de curiosité:  éléments de racines aux formes évocatrices,  squelettes de petits animaux , de poissons, ailes ou plumes, nids d'oiseaux, mâchoire de cheval ou pièces de métal rouillées.... Tout un matériel qui sert de base,complète les réalisations et peut être installé à l'occasion de la présentation publique d'une oeuvre.

R.Dumoux

www.viapictura.com

Tag(s) : #ViaPictura