Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le 18 ème siècle. L'exotisme. Toile de 5 m x 3 extraite du Pictorama.

 

 

Le 18ème siècle - l'Exotisme - tempera sur toile - 5 mètres x 3 mètres
 
Il s'agit du développement de l'idée de Nature, de lointain et d'Exotisme au temps des Lumières.

L'intérêt pour le paysage au 18ème siècle est aussi une introduction au Romantisme et montre le grand chantier de la Nature, et l'homme, élément naturel, intégré à la nature.
L'exotisme, (le paysage exotique) est une notion dominante à cette époque.
Ainsi on se prend à évoquer les lointains voyages, les navires, les huttes primitives, les nattes et paniers de bambou, les palmiers et les ruines envahies par la végétation. On imagine aussi les oiseaux exotiques, les chèvres, les couchers de soleil et la féerie colorée des nuages.

On pense et on rêve aux écrivains et aux personnages illustres qu'ils ont créés. L'Ermitage de Rousseau, Paul et Virginie de Bernardin de St Pierre  stimulent une vision déroutante d'exotisme à laquelle on aspire.
Cette énumération situe tout à fait l'atmosphère de la couleur exotique au 18ème siècle. Tous les éléments sont présents. Pour composer il a fallu les dessiner, effectuer un choix, les agrandir et les mettre en place en privilégiant certains aspects majeurs.

Pour ce panorama, le paysage fut situé au bord de mer avec un navire, une ile lointaine avec un coucher de soleil nuageux et très coloré.
- A droite du tableau, un paysage de ruines classiques et des colonnes renversées par des racines tortueuses dont le premier plan déborde jusqu'à nous et précipite la chute des ruines. Le corps de l'arbre tortueux est expressif des ruines dévorées de végétation avec du lierre courant ici ou là. Il y a là une étude, une observation d'éléments et de détails symbolisant la menace de la Nature sur le construction de l'homme.

- A gauche, une hutte est construite sous les palmiers à l'aide de branches et de larges feuilles. Un personnage s'y est abrité. Assis, il ressemble à un roi sur son trône ou bien à un ancêtre antique.
La Nature est très présente:  cette figure ancestrale  est entourée d'oiseaux domestiques, d'oiseaux des îles aux vives couleurs et de deux chèvres .
C'est le roi de l'île accueillant Paul et Virginie enlacés qui viennent de débarquer.

- Enfin le groupe central représente une femme de couleur et son enfant avec à leurs pieds un panier de fruits:  ils sont les témoins de cette harmonie de la vie dans la nature vierge.
Ce groupe constitue un idéal de vie, loin de la civilisation qui peut corrompre et à l'écart des querelles et superstitions religieuses qui ont cours.
Cependant ,ces 2 figures idéales semblent déjà menacées par la présence, à l'arrière plan, des océans et du bateau qui peut les embarquer vers une civilisation cupide et peu scrupuleuse quand au  respect de la personne.

Dans cette toile triomphent la nature sauvage, le paysage, l'eau, la lumière du soleil dans les nuages alors que l'élément de construction humaine et historique se trouve menacé.
C'est déjà l'idéal romantique  représenté par le couple de Paul et Virginie dans cejardin d'Eden.

R.Dumoux

www.viapictura.com

 

 

Tag(s) : #Ensemble Monumental Peint