Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 15ème siècle et la 1ère Renaissance.

Une toile de 5 m x 3, de 2004, extraite du Pictorama, est la représentation de la conquête maritime, de Christophe Colomb, de la Santa Maria. Images emblématiques pour lesquelles il a été nécessaire de faire une recherche iconographique et historique.

 


XVème siècle - Christophe Colomb - Tempera sur toile (détail) - 5 mètres x 3 mètres


Depuis les années 1250 jusqu'à 1450 environ, en Occident, il ne s'agit que de guerres, de famines et d'épidémies. Le Moyen-Age finissant voit l'Occident se vider de sa population.
Mais vers le milieu du 15 ème siècle, tout semble refleurir.
On se lance vers l'inconnu, vers la science, la physique, la médecine et aussi vers les civilisations non européennes.

Ce sera l'époque des grands navigateurs et des conquêtes.
Les figures des navigateurs sont fascinantes :
Vasco de Gama suit les routes arabes de l'Océan Indien.
Christophe Colomb traverse l'Atlantique vers l'Amérique.
Magellan fait le tour du monde et donne son nom au détroit de Magellan, au sud de l'Amérique et passe dans l'Océan pacifique.
Amerigo Vespucci, italien,parcourt les côtes du Nouveau Monde. Son prénom donnera à ces terres le nom d'Amérique.
Ainsi des conquêtes de territoires eurent lieu. Les portugais vont s'installer au Maroc, en Angola et en Chine à Macao.
Les Espagnols vont conquérir le Mexique et les Andes au Sud.

Des richesses naturelles seront exploitées ou pillées dans les trésors des peuples : l'argent au Mexique, chez les aztèques; l'or des Incas au Pérou.
Des caisses d'or et d'argent  seront acheminées en Europe.

La recherche de composition pour une grande toile peinte s'orienta vers le rêve de l'aventure, du grand large et de la vision des navires. Plusieurs esquisses des navires de Christophe Colomb s'imposèrent à l'imagination. La Santa Maria est célèbre, accompagnée de ses soeurs, la Pinta et la Nina. Le spectacle de ces navires et de leurs voiles est fascinant et symbolique de cette audace maritime, en face de la mer ténébreuse qui fait peur, tellement elle est inconnue.
Qu'y a- t- il aux confins de cet univers où le soleil se couche?
 
Grâce à Isabelle la catholique, Christophe Colomb va armer sa petite flotte de 3 navires et le départ d'Espagne se fera le matin du 3 aout 1492. C'est le saut dans l'inconnu; Christophe Colomb pense naviguer en direction des Indes Orientales alors qu'il va trouver le Nouveau Monde.
Ces 3 caravelles sont relativement petites puisqu'elles ne peuvent embarquer qu'une quarantaine d'hommes. Elles font penser à des coquilles; leur forme est d'une grande beauté.

Le rêve de l'espace maritime, des caravelles aux formes dynamiques ont stimulé la recherche créatrice et graphique.

- Eléments majeurs pour cette composition, telles sont ces trois navires avec leurs voiles imposantes affichant l'immense croix de l'église sur l'étendue du monde.

- A gauche du tableau un élément d'architecture renaissance est au premier plan: c'est le point de départ des expéditions. La mer s'étale et au loin, à droite, apparaît une côte où l'on distingue une population indigène, parmi des palmiers.

- Au premier plan, à gauche, un navigateur (Christophe Colomb) étudie une carte.

- Au sol, sur le quai, des caisses de trésors rapportés de voyages: des caisses pleines d'or et puis aussi des masques incas. On remarque des sculptures du trésor de Téotihuacan, la figure  de Quetzalcoatl,  serpent monumental de mosaïques de lapis-lazuli ou encore des masques en argent et pierres précieuses.

- A droite deux marins (ou corsaires) s'affairent sur un coffre rempli de pièces d'or.
Et tout près des plantes rapportées de ces nouvelles Indes: on reconnaît un plant de tomate. D'ailleurs on introduisit sur la péninsule ibérique puis sur tout le continent européen, le maÏs, la pomme de terre, le haricot le tabac..
Des oiseaux exotiques ont été amenés en Europe; le perroquet en témoigne.

La Couleur de ce grand tableau , long  de 5 mètres et peint a tempéra est une dominante d'or sur un fond bleu. L'or des pièces, l'or des voiles, mais aussi les rayons d'or du soleil couchant qui se reflètent sur toute la surface de la mer.
Cette couleur symbolise le rêve doré de la conquête des lointaines contrées, le rêve de l'or qui animait une véritable passion et qui finit par créer des richesses considérables.

Cependant  ces richesses étaient parfois le résultat de pillages et les expéditions lointaines furent l'occasion d'asservir des populations  sous couvert de l'apport de la foi chrétienne et de la civilisation.

R.Dumoux

www.viapictura.com
 

Tag(s) : #Ensemble Monumental Peint