Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du  collage aux constructions.

Sur le site www.viapictura.com, parmi les toiles présentées figurent des compositions abstraites, la première ayant l'apparence d'un grand damier de carrés et rectangles: il s'agit là d'une composition purement orthogonale dont l'inspiration première semble venir de Mondrian.

 Comme si avant toute évolution vers une représentation, il fallait passer par la recherche de l'horizontale et de la  verticale qui structure l'oeuvre et détermine les rythmes, au même titre que la chaîne et la trame de la tapisserie.

Ainsi ont été composés certains assemblages collages à l'aide de bandes de papier fort, verticales et horizontales, qui créent comme des fenêtres ou des tableaux dans lesquels figurent des formes abstraites, des paysages ou des personnages. (ou bien qui laissent simplement un vide comme une fenêtre ouverte sur le monde et que chacun peut meubler à sa manière.) La couleur de ces montants est noire ou d'un bleu uni, à la manière dont on peint les barrières ou portails de jardin. 

La métaphore de la fenêtre a été reprise concrètement dans des constructions de bois et toile de plus grande dimension( 100 x 150 cm, environ) L'aspect spatial de ce travail est plus évident. Certains espaces déterminés par les bois sont meublés de toile peinte alors que d'autres restent libres, vides. La construction reste ouverte et libre pour diverses interventions; on peut y imaginer aussi des images fixes ou des vidéos ou des écrans de télévision.

Ces assemblages sont en rapport avec le travail des charpentes, des boiseries de fenêtres, encadrements ou avec l'ossature des meubles et étagères, ou encore avec les barrières et palissades, c'est à dire avec tout ce qui protège ou contient. Il y a un rapport à l'espace, aux trois dimensions. Au même titre que pour les clôtures, les tressages des hortus conclusus que l'on voit dans les tableaux anciens (ou dans les palissades de Raymond Hains.)


L'ensemble de ces constructions s'est développé sur plusieurs années et s'est diversifié. Ainsi sur de grands cartons de 2 m quelques éléments de bois, verticaux ou horizontaux ont été collés et agrafés, alors que toute la surface du carton était peinte selon une composition figurative historique ou mythologique.

Ces collages de baguettes ou de planches ( peintes) confèrent au tableau une rigidité mais surtout apportent à la composition un aspect de relief et de profondeur de champ. Les assemblages de reliefs en bois lient le sujet peint à l'espace et ainsi font vibrer la composition.

Parallèlement, ces lignes orthogonales apparaissent ( sans le relief) dans de nombreuses toiles peintes à ce moment.Et tout au moins par la suite elles demeurent sous-jacentes, jusque dans les toiles actuelles et assurent la construction du tableau, la géométrie secrète de l'oeuvre.

Dans le cas de ces collages et constructions, visibles sur le site viapictura.com, il s'agit d'assemblages d'éléments disparates (quadrillages orthogonaux mettant en situation diverses figures ou matières) selon la tradition traditionnelle du collage.
La création de collages est consécutive à une volonté d'assemblages d'éléments disparates. Mais elle est due aussi à une autre intention, celle de collectionner, de mettre en situation une collection.
 
Il est ainsi possible de citer des manifestations célèbres de collections qui sont  des collages monumentaux. Il faut mentionner l'exposition de photo : "the Family of Man"de Steichen (site intéressant à consulter)  ou encore " l'Atlas Mnémosyne" d'Abby Warburg, savant et historien.(1866-1929). Il s'agit de collages de très grandes dimensions qui mettent en relation des documents de natures diverses.
 
L'Atlas Mnémosyne de Warburg est composé de 60 panneaux sur lesquels sont fixées 1000 photos. C'est un panorama de la culture humaniste de l'occident jusqu'en 1929.
Il est intéressant de noter que Warburg a 2 sujets de recherche:
-les vicissitudes des dieux olympiens .
-les aspects anciens du Pathos dans l'art post-médiéval.
Cet Atlas montre des reliefs antiques, des manuscrits séculaires, des fresques monumentales, des dessins de maîtres anciens, des timbres postes, des critiques, et des images découpées dans des magazines.
Warburg s'intéresse surtout à la survivance de l'antique dans la modernité.
Cette technique du collage permet des rapprochements, des décalages ou contrastes qui d'ailleurs peuvent être modifiés au cours du temps.
(on peut se rapporter à d'autres renseignements sur Warburg dans un article précédent consacré aux collections.)

R.Dumoux

www.viapictura.com

Tag(s) : #Collages - assemblages