Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photo et peinture (2)

A propos de la photo spirite (la photographie de l'occulte)

Qu'est ce que la photo spirite ?
Quels sont les caractères des ces photos de l'occulte ?
 
Une définition: la Photographie est l'enregistrement sur une surface sensible d'un phénomène visible ou invisible à l'oeil humain. C'est déjà une sorte de définition de l'occulte.
L'occulte représente la divergence avec les croyances admises, à l'encontre du savoir commun ou institutionnalisé. L'occulte s'intéresse aux connaissances discordantes ou contradictoires.
Cependant, le monde de l'occulte se croise avec celui de  la photo, comme de la peinture. Il s'y passe le même type de chevauchements.

Il existe une profusion d'images de phénomènes occultes enregistrés. On peut répertorier des collections de milliers de clichés dans des instituts de psychologie, à Fribourg et aux Etats Unis.

La photo spirite correspond à la vogue du spiritisme, à l'engouement pour ses doctrines. ( Souvent dans des périodes difficiles ou après des guerres)

Il y a trois aspects dans la photo spirite:
la photo des Esprits, la photo des fluides et la photo des médiums.

Examiner ces différents aspects permet de définir la photo spirite, ce qu'elle recouvre et ses caractéristiques.

- La photo des Esprits.

Vers 1850, on relate l'apparition inexpliquée sur des photos, de figures translucides de personnes décédées.
C'est avec Mumler photographe américain qu'apparut la 1ère photo spirite en 1861:
il fut d'abord graveur, et un jour qu'il travaillait sur un négatif de son autoportrait en photo, il vit apparaître près de lui la silhouette estompée d'une jeune fille. Il pensa à une erreur de sa part et procéda à d'autre expériences, mais des spectres continuaient d'apparaître sur ses photos.
A partir de là Mumler va instituer une pratique et ouvrir un commerce de photos spirites. Mumler fut accusé à tort de fraude  mais il déclara ne pas être responsable des images obtenues car il n'avait aucun contrôle sur ce mécanisme. Il n'était qu'un intermédiaire.
C'est là un rapprochement qui s'impose avec la démarche picturale dans laquelle le peintre agit mais est aussi guidé par des forces invisibles et le mettent en communication avec des entités.

- La photo de Fluides
On fixe sans appareil les fluides émanant d'un médium : la force vitale, l'âme, les émotions et pensées ou rêves sont enregistrés.
C'est surtout autour de 1900 que cette pratique se développe et se légitime de la science avec les recherches sur les rayonnements, la radioactivité et les rayons X.
En fait, on photographie l'énergie vitale des pensées en apposant sur la plaque sensible le front ou les doigts.
De nos jours, la photographie d'auras constitue la suite de cette tradition.

- La photographie des Médiums. Ces photos sont liées à des médiums connus pour leurs pouvoirs. Elles enregistrent le Visible et sont un constat documentaire: il s'agit de lévitation, de transfiguration, d'ectoplasmes, d'apparitions de fées; autant de termes qui rappellent inévitablement l'univers de la peinture.
Dans ces images de l'occulte on trouve un écho des compositions symbolistes, modernistes ou surréalistes.

-> Exposition coproduite par le Metropolitan Museum de New York et la Maison Européenne de la Photographie à Paris.

Dans tous les cas, il existe un parallélisme entre ces pratiques et la création picturale. Mêmes transparences, superpositions et légèretés; mêmes profondeurs et mystères; mêmes rayonnements et auras ou apparitions.

Dans un prochain article nous aborderons certains points particuliers de la photo de l'occulte que l'on ne peut pas éluder.

R.Dumoux

www.viapictura.com

Tag(s) : #Peinture et photo