Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Le 20ème siècle. New-York - tempera sur toile de 5 mètres x 3 mètres - R. Dumoux

 
Deux grandes toiles du Pictorama de 5 mx 3  sont consacrées au 20ème siècle.

L'une à l'architecture, à son gigantisme. L'autre se rapporte à l'aviation et à son développement au cours du siècle. Il s'agit là de deux caractéristiques importantes du 20ème siècle.
L'Amérique a inventé le gratte-ciel; une vue panoramique de New-York illustre son gigantisme architectural.

Au cours du 20ème siècle, New-York, est le lieu de constructions considérables, par  leurs dimensions et leur nombre. Pour cette toile de 5 m la Skyline de New-York est la toile de fond: c'est la découpe de gratte-ciels impressionnants et illustres. Cette toile a été réalisée en 2000 avant les catastrophes du 11 septembre.
Outre les Twin Towers encore présentes et dominantes, on distingue le Chrysler Buiding (1930), la Trump Tower(1980) ou l'Empire State Building (1931) ou encore le Général Electric Building (1980). On imagine les dimensions impressionnantes et la compartimentation des fenêtres créant un damier infini et fascinant.

Au 1er plan, devant la Skyline, c'est une parade d'apparence carnavalesque qui  tourne en ridicule l'orgueil des gratte-ciels.
Il s'agit d'un défilé d'Indiens, certains étant en costumes rituels ou brandissant un masque indien.

Nous  sommes en effet à Manhattan : 11 000 ans avant les Blancs de New-York, les Indiens Lenapes habitèrent ce site  : c'était Manahatouh,c'est à dire lieu où l'on ramasse du bois pour faire des arcs ou bien aussi lieu où l'on s'enivre.
Le Lénapes sont une population originaire d'Asie, arrivée en Amérique après avoir franchi la glace des pôles.
11 000 ans après, les Blancs arrivés à Manahatouh  appelle les Lénapes, le peuple des loups, les indiens de la rivière ou bien les Delaware. ( d'autres communautés indiennes étaient installées en Amérique: tels les Cheyennes dans les grandes plaines.)
A partir de 1750 les Lénapes furent affamés par les colons anglais et se déplacèrent vers l'Ouest; puis encore repoussés, ils s'installent au Texas et dans la région des Grands Lacs puis vers l'Oklaoma et la Canada.
En 1891, après 30 ans de guerre sanglantes et de massacres, c'est la reddition définitive.

Tout cette suite d'exclusions des Indiens par les Blancs a suggéré la représentation d'une parade rocambolesque devant New-york: c'est une sorte de mascarade critique et revendicative des Indiens au sujet de leur ethnie et de leur identité.
Fiers de leur origine et inspirés par leur histoire antique et légendaire, les Indiens ridiculisent la suprématie écrasante de l'argent et du matérialisme éphémère.

Cette toile de 5 mètres met en scène, d'une part un modernisme et gigantisme planétaire, d'autre part, en opposition, le particularisme de tribus aux particularités ancestrales bien déterminées.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Ensemble Monumental Peint