Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Projet de Toiles éventuelles pour  Notre Dame de Paris.
 


Toiles peintes de Raymond Dumoux - Projet pour Notre Dame de Paris : clôture du choeur. 2006
- image Jérôme Dumoux - © viapictura.

 
Pour l'installation d'une crèche à Notre Dame de Paris il peut être envisagé  de constituer une scénographie dans laquelle figureraient des toiles peintes.

Il ne s'agit que d'un projet rêvé à la vue de la clôture du choeur de notre Dame de Paris et conforté par les reproductions couleurs dans l'atelier.
Cette mise en scène devrait se situer au pied des bois sculptés polychromes de Jehan Ravy ( 13
ème siècle) Elle pourrait se déployer sur environ 10 mètres.

Parmi les éléments, décors en volume et lumières  de cet espace,se succéderait une suite de toiles peintes .

La finalité de cette oeuvre personnelle est de créer un travail monumental en harmonie avec une oeuvre rare du passé au même titre qu'il a été fait récemment pour la guerre de Troie et l'histoire du Laoccon.
Travail monumental qui reste dans les collections et accumulations envahissantes de dizaines et centaines de tableaux dans les ateliers.
Cet avis tient lieu d'offre aux amateurs intéressés par un tel déploiement. Il est bon à ce moment, pour avoir une idée plus précise, de se rendre sur le site www.viapictura.com

C'est la réalisation future, dans l'atelier, de ces toiles qui fait l'objet de cet article.
Chacune des 5 toiles de 2 m 50 x 1 m 50  sera  réalisée a tempéra sur des toiles préparées selon les normes du  métier de la peinture. Pour le projet, il s'agit de peindre un espace, comme un grand paysage composé d'éléments naturels, rochers, déserts, végétations mais aussi d'éléments d'architecture peuplés de personnages ou d'animaux.
Le ciel aura une grande importance figurative mais aussi symbolique.

Ainsi une maquette précise des 5 tableaux à été réalisée.
-  Les 3 toiles centrales de 2 m 50 x 1 m 50  représentent une grotte abritant une étable : on distingue un paysan et la silhouette d'animaux et volailles dans la paille ou le grain et  le foin .
Les rochers, la falaise sont  travaillés avec assez de précision évoquant par exemple les rocailles des tableaux de Mantegna ou de Bellini. Il est possible d'envisager ainsi des détails naturalistes très pointus.

-  Les 2 toiles latérales du centre sont consacrées surtout à la pente de part et d'autre de cette falaise qui est  parsemée d'arbustes ou d'herbes folles. Cependant la toile de gauche semble se poursuivre dans une architecture en ruine (on voit des poutres dressées vers le ciel), rappelant par là, la célèbre adoration des mages de Léonard de Vinci.

-  La toile de droite reprend les mêmes caractéristiques rocailleuses mais cette fois elle est animée par une scène suggérant de pauvres voyageurs arrêtés au bord du chemin pour se reposer. Sans doute s'agit-il de la fuite en Egypte , puisque la dernière toile de droite montre un voyageur et son âne.
Ce dernier tableau se déroule dans un paysage désertique, au fond duquel semble se reconnaître le temple de Jérusalem... le temple d'Hérode. (Nous en avons parlé dans un précédent article). Au 1er plan de ce paysage à nouveau une falaise aride et imposante, caractéristique des déserts du Moyen Orient  évoque immanquablement le tombeau du Christ .

-  La dernière toile à l'extrême gauche  est un véritable tableau de l'annonce aux bergers: ces derniers gardent leurs troupeaux dans les antiques ruines gréco-romaines.
On imagine la Rome antique, ruinée, dépeuplée, abandonnée aux cabanes et aux troupeaux d'avant Napoléon.
Les colonnes aux chapiteaux doriques ou ioniques semblent chancelantes et certains fragments jonchent le sol.
Un ange superbe aux couleurs d'arc en ciel déroule son phylactère aux yeux des bergers étonnés.

-   Enfin le ciel se déroule depuis l'arc en ciel de gauche jusqu'à l'extrême droite.
Bien sûr l'étoile qui a guidé les bergers domine; Mais ce ciel nocturne est traversé de lumières mystérieuses, d'étoiles filantes, de comètes (la comète de Halley), de météorites et aussi d'un engin spatial, un satellite de communication peut être. (ou bien la réminiscence de la nouvelle arche de Noê qui est une toile de 5 m x 3 du pictorama.)

L'ensemble de ces descriptions est comme un scénario qui permet de travailler de façon globale mais aussi d'approcher de plus en plus le détail, la recherche affinée de la nervure des feuillages à la veine de la pierre .
Bien sûr on pense et on peut citer aisément un grand nombre de peintres qui ont travaillé dans ce sens et avec ce métier.
Pour mémoire :
- la Nativité de Martin Schongauer(1440-1491) présente la construction d'une étable dans les rochers.
-la crèche du Maître de Moulin à Autun.
-les Nativités de Breughel ou de Jérôme Bosch

Documentation et maquettes étant mises au point, la préparation des toiles pouvait débuter,  encollages et  couches successives de préparations, puis mise en place du dessin et  enfin du travail proprement dit, a tempéra à l'oeuf .

Ce qui fera de cette oeuvre personnelle une réalisation en osmose particulièrement efficace avec les reliefs polychromes de Jehan Ravy.

R.Dumoux
www. viapictura.com

Tag(s) : #Ensemble Monumental Peint