Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette idée nouvelle (remontant à l'antiquité, à Lucrèce) d'un infini va s'exprimer à partir du 16ème siècle.

Bruno en 1584, écrit "de l'infini de l'Univers et des Mondes".
Il n'y a pas de hiérarchie dans l'univers. La terre cesse d'être au centre et devient un astre comme les autres.
Partout dans l'univers on va retrouver les mêmes structures: la terre n'est plus au centre et devient un astre comme les autres. L'unité de base, c'est une étoile- soleil et ses planètes.

L'univers parait comme une répétition infinie d'un système solaire.


A partir du 18ème siècle avec Kant se développe une conception étonnante de l'univers. Kant réfute toute considération théologique. Il va étendre à l'infini le système reconnu  Terre- Lune- Soleil ; à l'origine il voit un chaos parfait, comme une dispersion universelle des corps cosmiques et de leur substance.
En 1755, il publie "théorie du ciel". Montrant l'immensité des cieux, le premier, il décrit la nature de la voie lactée comme une infinité d'étoiles.
Puis il développe l'idée de galaxie: selon lui les nébuleuses lointaines sont des galaxies ou voies lactées semblables à la nôtre. L'univers est constitué de galaxies liées par la seule force d'attraction.

Toujours au 18 ème siècle, William Herschell, astronome immense, est un arpenteur de l'Univers.
A partir de 1778, il met au point et perfectionne les techniques du télescope et fait de grandes découvertes.

- 1781: il découvre Uranus et c'est la gloire.
- 1786: il publie son 1er catalogue de nébuleuses et amas d'étoiles.
- 1789: nouveau catalogue avec 1000 objets célestes jamais observés.
- 1802: 500 nouveaux objets.
- En 1818, son mémoire cosmologique montre plus de choses dans le ciel que l'on en avait vu pendant des millénaires.
- Herschell reprend l'idée des univers-îles de Kant. (les nébuleuses sont de lointaines voies lactées)
Ce qui est déterminant, c'est que Herschell ouvre l'investigation à l'aide du télescope à l'univers intergalactique et la cosmologie est vraiment une science positive.

Edwin Hubble, dernier arpenteur de l'univers: il est américain et dans la 1ère moitié du 20ème siècle, il va résoudre de nombreuses questions.
Son télescope Hooke au Mont Wilson a un miroir de 2m 50.
Hubble va découvrir des étoiles variables qui ont des pulsations lumineuses.
Et ainsi il peut évaluer les distances par rapport à la terre: il évalue les distances jusqu'à 20 milliards d'années lumière, la plus lointaine étoile, ce qui est énorme.

La loi Hubble montre la fuite incessante de toutes les galaxies. Ce mouvement est considéré comme l'expansion de l'univers.

Maintenant, nous sommes contemporains d'une évolution de l'univers qui dépasse tout ce que l'homme a pu concevoir depuis 2000 ans.
L'univers est âgé de 15 à 20 milliards d'années. Il est issu d'une explosion primordiale en face de laquelle nous ne sommes que des poussières.

Chaque année apporte des observations qui nous permettent de tracer les limites de l'univers observable, le plus lointain étant maintenant à 20 milliards d'années lumière.

Toutes ces considérations se rapportent à des ordres de grandeur fantastiques et sublimes qui nous dépassent et qui sont à la base de notre imaginaire, de notre pensée et de notre inspiration littéraire ou picturale.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Art et Espace