Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tableaux en cours ( 1er trimestre 2007)

Il s'agit maintenant d'une suite de tableaux a tempéra à l'oeuf qui ont été préparés et dessinés précédemment.
Plusieurs séries sont en chantier.

- 5 grands panneaux (85 x 70 cm), Les âges de la vie
- 4 panneaux moyens (40 x 70 cm), Scènes historiques
- 10 panneaux (24 x 32 cm), Couples de divinités.

 Ces tableaux ont été, nous l'avons vu, encollés, marouflés (avec des préparations élaborées), dessinés précisément.
Ils ont reçu un jus léger, très dilué au blanc d'oeuf, très liquide et transparent, de façon à fixer le dessin et à créer une" imprimatura" d'ensemble, sorte d'ébauche en camaïeu.

Maintenant, l'exécution proprement dite est en cours, de façon à faire émerger de cette sorte de brume les idées, les silhouettes, expressions et éléments divers  qui s'y cachent. 

Seront successivement travaillés la couleur, les aplats et dégradés des fonds ainsi que leurs éléments constitutifs.  (de la pointe du petit pinceau, naîtront des cailloux, brins d'herbes, fines branches réelles ou imaginaires ou insectes minuscules)

Puis un 1er passage de couleur sera effectué sur les costumes, les arabesques et plis des drapés. Ainsi se trouvent mises en place les masses colorées: ces dernières seront ensuite nuancées par des couches transparentes de couleurs diverses. Les couches successives analogues aux glacis sont la caractéristique majeure de ce travail: par exemple sur tel rouge se passera un bleuté alors que sur le même, ailleurs, il s'agira d'un or.
Les expériences de la sorte sont innombrables, telles les voiles colorés du ciel au couchant.
Les glacis seront aussi présents dans les masses sombres, dans les ombres.

Et puis au final, des accents de lumière seront posés ici ou là, comme des rayons  de lumière céleste.
Il faut parler aussi ensuite de l'exécution proprement dite des visages, portraits, mains. Il s'agit des mêmes principes d'ombre, de lumière, de glacis transparents et d'accents lumineux, à la pointe du pinceau. Mais avec en plus les expressions ou caractéristiques particulières des visages.

Tout ce processus pictural est simple mais  savant, dans la mesure où il demande une expérience de longue haleine, une sorte de sagesse que l'on retrouve dans les miniatures persanes ou dans la peinture chinoise comme dans panneaux du quatrocento. Le débutant peut avancer plus aisément s'il est conseillé pas à pas dans la logique interne du procédé.

En terme de précepte :
"Commence par beaucoup dessiner et puis apprends les encollages de base et puis les premiers jus colorés. Et enfin le travail de la couleur viendra avec la succession des couches transparentes, les glacis, les ombres et la lumière de l'inspiration, et n'oublie pas de regarder souvent les maîtres anciens"

 

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Travail en cours