Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans ce projet de toile de 5 m x 3 seront dépeints des aspects antinomiques
de l'époque du Roi Soleil.

"Le 17 ème siècle. Le siècle du Léviathan" - maquette colorée de la toile de 5 mètres - R. Dumoux

 

Ce 17ème siècle est une période de violences, de guerres, de fléaux, sécheresses, famines, de maladies, de peste. La vie est un long calvaire.

La mort est une obsession et on développe l'idée de la punition divine. Les croyants cherchent à comprendre, on chasse les sorcières pour trouver des solutions.

D'emblée,ces considérations situent les problèmes de ce siècle  et il est intéressant de les aborder de plus près avant de dessiner et de rechercher une composition précise .

Le grand siècle est avant tout gris et sombre. Les pays européens sont touchés sous de diverses formes:
- en Espagne, c'est la banqueroute qui entraîne des crises et des calamités graves.La peste cause 8 millions de morts. Cependant c'est le siècle d'Or de Velasquez, Zurbaran ou Murillo.
- en France, Il y a des épidémies ; 2.800.000 morts de maladies et aussi à cause de la disette. Il y a une grave crise de subsistances. Le pain est si précieux qu'on le marque d'une croix lorsqu'on le tranche, tradition qui est demeurée vive jusqu'à nous dans les campagnes.On invoque St Roch  pour protèger la France et Paris de la peste.
- en Italie sévit la peste en 1630 et 1656 cependant qu'à l'opposé la Rome baroque et papale s'embellit.
- A Naples, on subit la colère du Vésuve et des tremblements de terre en même temps que peste et disette. Le campanile de l'église Santa Croce s'abat et on sortira les reliques et en particulier la tête miraculeuse de St Janvier et l'épidémie va cesser.
- En Angleterre il y aura aussi la peste. De plus le feu va ravager les constructions de bois de Londres en 1666.

A ces désastres naturels il faut ajouter la violence des guerres de toutes natures.

Il faut noter la violence des guerriers de Dieu; l'époque est intolérante. Avec la répression des sorcières les bûchers vont s'allumer, avec dénonciations, exécutions publics. L'effroi de bûchers de la sorcellerie marque les esprits, de même que la menace de la nuit avec ses feux follets et les clairs de lune.
La lumière dans la nuit, c'est aussi le temps des nocturnes de Georges de la Tour.
On imagine aussi les gueux et les clochards des romans picaresques ou encore les gravures de Jacques Callot.

Le grand siècle est celui de la guerre multiforme : guerre religieuse entre protestants et catholiques après le concile de Trente. Les catholiques partent à la conquête des âmes égarées et Ignace de Loyola avec les Jésuites portera la Parole dans l'Univers.
C'est aussi un siècle de de violences et d'insécurité et le message de Luther ou Calvin est déterminant. Violence théologique, violence du protestantisme aboutiront aux massacres de la St Barthélémy.

(Les guerres sont religieuses mais aussi territoriales. on s'oppose à la domination des Habsbourg ; c'est la guerre de tente ans. Défaite des protestants, recatholicisation de la Bohême: les soldats vont au combat avec un retable de l'image de la Vierge ou l'étendard de Léviathan: c'est un colossal monstre marin symbolisant les puissances du mal et de nombreuses petites têtes sont tournées vers lui. Son corps est couvert d'écailles comme un crocodile monstrueux.)

Léviathan est le titre d'un ouvrage de Hobbes : il observe l'Europe à feu et à sang.
Dans son "Léviathan" de 1651 Hobbes dit : " la vie de l'homme est besogneuse, solitaire, quasi animale. L'homme est un loup pour l'homme." Et cela depuis les comportements quotidiens.
Pascal s'inscrit aussi dans cette perspective pessimiste. Hobbes pense que seul un pouvoir sur-puissant peut faire barrage aux passions destructrices et il faut nécessairement une discipline imposée de respect.

Il faut alors sortir l'homme  de ce labyrinthe du monde.
Le salut peut venir de l'Education: c'est l'idée fondatrice de Coménius: enseignant le latin en Pologne, il pense qu'il faut instruire la jeunesse. L'école contre ce monde de chaos est la voie de salut contre la barbarie. Cette pensée de l'éducation des enfants est révolutionnaire pour l'époque. Jusque là on avait une conception négative de l'enfance qui était considérée comme vile et avec laquelle il fallait rompre. Pour Coménius, au contraire l'enfant est la Vérité, la dimension sacrée de l'homme.
Ainsi Coménius va concevoir le livre scolaire illustré. Il a créé une science de l'Education, la 1ère pédagogie pour faire naître une humanité meilleure.

Un autre aspect du salut : par le Verbe ou par l'Image. Le concile de Trente réaffirme la médiation des images pour communiquer avec Dieu. A l'encontre de l'iconophobie de Calvin, ce sera la Contre-Réforme.

Pour cette toile de 5 mètres, une composition est imaginée à partir de cette atmosphère et des faits qui en découlent. Une description détaillée des éléments qui la composent fera l'objet du prochain article.

R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Ensemble Monumental Peint