Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêve et Imagination. La pensée de Novalis.
(du Romantisme au surréalisme)

Cet article fait référence à une exposition qui a eu lieu au Pavillon des Arts à Paris en 2003: "Trajectoire du rêve".

Le site viapictura.com présente des oeuvres figuratives à tendance symbolique, imaginaire ou relatives à l'espace.
En particulier, la galerie virtuelle fait état de plusieurs oeuvres d'un peintre L.Troncy qui se rapporte directement aux décalcomanies surréalistes et aux oeuvres tachistes de Cozens.

 

 


Louis Troncy - Monotype


A partir des décalcomanies ou du tachisme, nous  sommes aux portes du rêve et de l'imagination.
Dans ce domaine, de multiples références littéraires et picturales peuvent se faire.

- De Novalis à Hugo, ce sont des cheminements et parcours mouvementés.
Dans cette veine il faudrait parler d'Aurélia de Nerval ou aussi de Nadja et des Vases communicants de Breton.

- Dans les arts plastiques, ce sont les paysages imaginaires de Hercule Seghers, de Cozens, Ernst ou Sima.. Il y a également les esprits visionnaires  tels John Martin avec ses grands paysages symboliques et fantastiques, Charles Meryon (et ses vues de Paris) ou Touvelot et ses pastels de Voie Lactée ou encore les célestographies d'August Strinberg.

De tous ces artistes, aucun ne se satisfait du visible et tous cherchent à révéler une réalité autre. La vie n'est pas limitée aux apparences directes. Les visages familiers sont proches mais d'autres, bien que plus éloignés, s'imposent encore plus fortement.
L'imagination et le rêve nous ouvrent cette porte.

Nous avons cité Hugo, Nerval ou Breton dans ce parcours du rêve et de l'imagination.

Novalis (poète allemand, 1772- 1801) est une figure emblématique  de ce courant de pensée. A la fin du 18 ème siècle (à la fin des lumières) on affirme à nouveau l'existence d'un monde invisible. On démontre la non-séparation entre l'homme et la nature: chaque élément, animal, végétal, minéral, est en relation avec l'autre et animé d'un esprit.
Novalis renoue avec les traditions antiques, avec l'humanisme de la Renaissance comme avec l'occultisme.
 Pour Novalis c'est la conscience du Tout qui est à l'origine, c'est le chaos. C'est une vaste condensation comme le Big Bang et sensations et pensées sont indifférenciées.
Après le chaos ou le Big Bang, vient le temps de l'âge d'Or au cours duquel l'homme vit en harmonie avec la nature.
Novalis veut atteindre l'idéal du tout retrouvé. (Alors  que, plus tard, l'énergie est fragmentée et qu'un langage harmonieux est perdu)

 Son espoir est de recréer en lui l'état du chaos initial où l'homme et la nature vibrent à l'unisson au sein d'harmonies infinies.
Novalis accorde beaucoup d'intérêt aux états d'âme et aux émotions vagues, aux impressions et sensations indéfinies et par elles nous parvenons à des relations extraordinaires avec le monde.
Novalis place le sens du rêve au 1 er plan car il contient les autres sens. Nous pouvons diriger notre conscience, l'orienter si nous avons mainmise sur nos sens.
L'imagination et le rêve ne sont plus seulement imposés mais  sont garants de la liberté. Ainsi, peu à peu, nous pourrons nous donner le corps que nous souhaitons.
Le rêve est un levier qui permet de nous projeter à l'extérieur pour agir sur le monde. Ce que j'imagine n'est pas un simple reflet mais il y a dans cet acte la capacité de créer le réel.
Une chose est ou devient telle que je la pose , telle que je la suppose.

Tels sont les potentialités extraordinaires du rêve et de l'imagination.

Novalis met l'accent sur ce pouvoir agissant à l'écart de l'angoisse.
C'est une lumineuse descente en soi qui peut rejoindre là l'occultisme et surtout la télépathie et le moyen d'agir par la pensée sur le monde et sur les autres.

 Après cette pensée essentielle de Novalis, dans un prochain article il sera question d' oeuvres peintes ou gravées qui portent en elles le témoignage de cette  descente en soi créatrices du monde.

R.Dumoux

www.viapictura.com

 

 

Tag(s) : #Répertoire iconographique