Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du rêve à la médiumnité.

Dans les rêves et visions de Nerval, il y a des esprits, des rencontres avec des personnes mortes. Il retrouve les traits de parents morts ou d'un ancêtre, peintre flamand mort depuis un siècle.
Figurent aussi Aurélia et sa mère mêlées à l'image d'Isis et de la Vierge.
Chez De Nerval, il y a des moments de communication directe avec les morts.

Novalis s'en approche lorsqu'il appelle la présence, l'image de Sophie; De même Nadja semble communiquer avec les morts.

Cette idée que le rêve peut nous mettre en communication avec les âmes et les esprits des morts est très répandue dans de nombreuses civilisations. Le rêve met aussi en contact avec les vivants et prend des vertus divinatoires.

1853-C'est l'année d'introduction du spiritisme en France (il était né en 1847 aux Etats Unis et avait été répandu sous la forme des tables tournantes par Fox)
Victor Hugo va pratiquer le spritisme à Jersey.
La médiumnité est consécutive au succès du spiritisme: c'est la croyance en la possibilité d'un contact avec les esprits et l'au delà, par l'intermédiaire d'un médium.

La communication peut aussi se faire avec un autre mortel.
Les supports de communication peuvent être les tables, mais aussi des écrits et des images. L'ère de l'internet et du virtuel est particulièrement propice à ces communications.
Cette question de la médiumnité apparaît très tôt dans le spiritisme. Par exemple avec les séances de sommeil pratiquées par André Breton en 1934.

Dans le groupe surréaliste Desnos est particulièrement apte: il répond par écrit, invente des jeux de mots en communication télépathique avec Marcel Duchamp.

Egalement hérité de la pratique des médiums est l'automatisme: c'est l'abandon volontaire de tout contrôle.
L'écriture automatique est une mécanique inconsciente et là, contrairement au spiritisme, il n'y a pas de voix extérieur, pas de fantôme ni d'esprit. Mais alors qui parle?

  Breton fait appel à la notion de subliminal: c'est un aspect inconscient susceptible d'intervenir dans la conscience. C'est un moi subliminal qui aboutit à une sorte de révélation. Une façon de parler, un choix particulier d'images dans un ordre donné ou l'emploi des mots et leur assemblage original, tout cela constitue un langage subliminal qui sera capté et montera peu à peu à la conscience, tel une révélation.

Ce langage permet aussi d'entrer en télépathie avec une personne pour ensuite s'affirmer de façon objective. Peut-être des conditions particulières ou un choc émotionnel ont-ils au départ ébranlé des résistances et ainsi permis ces révélations progressives.

Pour conclure cet article, il est bien de citer plusieurs artistes qui, ont été particulièrement adeptes du rêve et de la médiumnité.

- Victorien Sardou, auteur dramatique fut un adepte du spiritisme. Par exemple en 9 heures il réalise une eau-forte ou "la maison de Mozart". Ainsi, il communiquait avec les esprits de Mozart et aussi de Bernard Palissy.

- En 1900, un officiel reconnu, Fernand Desmoulin, a une activité spirite et il produit une oeuvre médiumnique extraordinaire.
Il réalise de larges volutes colorées où apparaissent des visages. L'expérience se déroule dans le noir, ou le visage caché et aussi à l'envers.

- Augustin Lesage, mineur de fond, entend une voix lui annoncer qu'il sera peintre.
Initié au spiritisme, il fera des dessins automatiques. Puis il se consacre entièrement à le peinture et va réaliser de grandes compositions symétriques, sortes de temples ou d'autels symbolique maintenant illustres.

- Joseph Crépin est aussi un peintre connu. il s'initie au spiritisme en 1930. Son oeuvre se compose de plusieurs centaines de temples qu'il voyait d'abord en rêve.
Son 1er dessin médiumnique survient en 1938 alors qu'il copie de la musique sur un cahier.

Rêve, imagination, médiumnité sont les voies de la création comme de la communication entre les âmes et  nous permettent de dépasser des aspects subconscients pour accéder à une connaissance consciente.

R.Dumoux

www.viapictura.com

Tag(s) : #Répertoire iconographique