Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


   "Actualité" 2010 2011.

Armand, Basquiat, Mondrian, Larry Clark, le mois de la photo, il y eut aussi Monet  ou encore Banksy. Ah! Oui Mais dans ce blog je n'en parle pas beaucoup pas plus que des grandes expos ou biennales visitées ou encore de musées d'art contemporain. Cependant tout cela est très intéressant, très stimulant.


Je n'évoque pas beaucoup cette actualité non pas parce que elle ne m'intéresse pas mais parce que je suis captivé ailleurs par certains aspects de l'art, fussent-ils "anciens", je dirai plutôt intemporels ou bien encore, par certains artistes qui furent à la fois voyageurs dessinateurs, écrivains et semblent m'inviter à un dépaysement, à des voyages infinis dans le temps et l'espace sans être astreint à des contingences d'une lourde actualité ou d'argent.
Aussi je suis interpelé et interrogé par les textes et compositions historiques, par les curiosités et les récits de voyages qui m'entrainent vers les grandes oeuvres égarées du musée de Topkapi aux grottes d'Ajanta.

Il y aussi l'éventualité d'excursions sur les grands lieux sacrés dans le monde. ( à titre d'exemple je citerai  plusieurs lieux prestigieux de par le monde : depuis Uluru ou Ayears Rock en Australie à Médine, Chartres, Jérusalem, Constantinople, Ste Anne de Beaupré ou Lourdes)


J'ai un attachement particulier aux oeuvres qui sont en quelque sorte des machines à penser, des oeuvres à rêver le monde sans autre obligation que de me trouver devant elles comme à leur disposition pour tout ce qu'elles peuvent m'instiller librement.
Ces pérégrinations érémitiques me conduisent à vagabonder dans les magistrales enluminures de Jean Fouquet. J'en suis l'histoire, bien sûr, mais surtout je me laisse aller avec plaisir, à l'observation de détails de colonnes torsadées ou bien de tentures ou encore des campagnes  qui me rappellent parfois nos paysages. L'imagination se perd dans les méandres des groupes de figures, des armures ou des riches sculptures des portails de cathédrales, comment tout cela est-il bien organisé, comment toutes ces figures sont-elles liées entre elles. Essentiel et déterminant tout cela. Et nous sommes loin  des masses de matériaux, des camions et des sommes d'argent colossales ou de la publicité. Nous atteignons le sublime et la légèreté aussi dans les enluminures de jean Bourdichon.

Dans la réalité, les voyages, Pierre Loti en a fait  un grand nombre : il était officier de marine et c'est cela qui fut à l'origine de sa création littéraire et graphique.
On conserve de lui 600 dessins magnifiques au musée de Rochefort sa ville natale. Avec Julien Viaud on voyage de l'île de Pâques à la Terre de feu, du Sénégal à l'empire Ottoman, du Canada à la Polynésie, de la tour de Belem à Bahia… etc etc. Ses dessins sont des invitations descriptives mais très sensibles et humaines qui nous invitent au rêve et à la poésie. Quelles programmes! Mais il y eut d'autres orientalistes qui nous ont conquis. Eugène Fromentin fut aussi un découvreur  avec ses visions d'Egypte et d'Algérie. Ses tableaux du Sahel, ses chasses au faucon, ses cavaliers et  bivouacs arabes, son expérience du désert font d'Eugène Fromentin un initiateur  pour qui veut partir et découvrir le monde et ses cultures.
Le 19 éme siècle est riche en de semblables  expériences.


Pour revenir aux premières lignes de cet article il est question des grandes expositions qui s'imposent parfois pour la 1ère fois. Monet était au grand Palais à Paris mais  en face au musée d'Orsay eut lieu une grande exposition Gérôme. On a traité ce maître  de "pompier" ou de "chirurgien académiste" ; cependant, maintenant certains se posent la question : lequel  des deux Gérôme ou Monet, est le grand artiste?
La même question se pose pour l'exposition magistrale consacrée à Cabanel au musée Fabre de Montpellier. Il convient également  de revisiter l'oeuvre de Bouguereau.

Aujourd'hui on peut hésiter à parler de "peintre pompier", cela paraît très péjoratif ou méprisant pour une forme d'art où se conjuguent le sublime avec la richesse iconographique, un travail imposant, avec les plus spectaculaires données du métier de la peinture, du dessin et de la composition. Et puis ces peintres nous font rêver, imaginer, penser aux grandes histoires qui hantent un subconscient collectif souvent refoulé. 
A nouveau, on pourra  se poser la question de savoir : lequel  sera le grand artiste?

 

tmp be63d578a2289d3b3d9370e34a0bc6ba

Jean-Léon Gérôme (1824-1904) - Pollice Verso - 1872 Huile sur toile
Collection of Phoenix Art Museum © Phoenix Art Museum

 

Il ne m'appartient pas de répondre. Mais il est  intéressant de constater que certaines oeuvres, fussent-elles plus anciennes, apportent comme un air nouveau dont nous sommes maintenant curieux en raison de leur  richesse fascinante.


R.Dumoux
www.viapictura.com

Tag(s) : #Articles divers