Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travail de l'hiver 2012- 2013
Ce travail de peinture pure se déroule sur environ 4 mois … Il est réalisé sur des panneaux marouflés de toile et recouverts de couches de préparations au plâtre et à la colle de peau, élément naturel à l'origine de toute la peinture occidentale  (depuis l'antique, l'enluminure carolingienne, les polyptyques jusqu'au 19 éme siècle) 
(Au long de ce blog j'ai développé des articles complets relatifs aux procédés précis de ce métier)


Ainsi selon les saisons et en particulier avec l'hiver, il y a un retrait, une intériorisation qui me conduit à un travail plus méditatif et de dimensions plus restreintes que les grandes toiles de 5 mètres , certains panneaux n'excédant pas les 20 cm. Les 25 à 30 panneaux préparés et poncés, les mises en place sont effectuées au fusain puis dessinées avec précision à la pointe de métal ou à la mine de plomb 5 ou 6 H. S'en suit l'ébauche colorée, l'imprimatura, avec des jus très liquides au blanc d'oeuf et vinaigre et enfin la réalisation proprement dite a tempéra. (saturation de la couleur par couches successives, contrastes, lumières, accents et rayons lumineux blancs ou dorés.)


Les compositions relèvent d'inspirations personnelles, autobiographiques, de souvenirs personnels et également de rapports à l'histoire, à la mythologie comme à l'art sacré ou à l'allégorie et au paysage symbolique. 

Certaines séries développent l'idée de collections, de curiosités.
La plupart de ces  compositions sont issues de mes catalogues de dessins.
(un article de ce blog a été mis en ligne à propos des mes dessins considérés comme une accumulation, un répertoire de toutes les données et figures possibles et en développement, constituant un Atlas Cosmique. -> lire l'article)

Cette pratique picturale est d'une réelle profondeur, elle est la Vérité. C'est à dire qu'elle fait référence au métier immémorial des anciens maitres du tableau, de la tavola et de sa préparation.
Ce métier est Vrai et constitué d'éléments naturels d'origine minérale ou végétale. De même les étapes successives de la réalisation sont bien définies et se déroulent selon un ordre naturel. On peut évoquer  les peintres miniaturistes, les scribes et copistes, le peintre a tempéra  jusqu'à la peinture à l'huile. Il y a cette progression d'un procédé très maigre sur le fond au plâtre et à la colle chaude, jusqu'à un liant plus gras  pour devenir huileux et enfin résineux.

Les artistes auxquels on pense sont Fra Angelico, Dürer, Piero della Francesca, Masaccio, Cimabue ... et tous les primitifs nordiques.

On parle volontiers de la peinture actuelle et d'artistes qui se soucient de l'histoire de l'art ou du métier. Mais en regardant les oeuvres, il y a souvent une grande confusion et on ne parvient pas bien à saisir une vérité.

Les miniaturistes immenses et multiples de tous les continents et civilisations ne sont pas ou peu évoqués, pas plus que Giotto par exemple. Tout cela est étrange et peu convaincant car il y a un vide entre le discours tenu et les réalisations. Alors qu'en réalité tout est très simple si on consacre des années ou décennies à approfondir et à expérimenter toutes les "recettes" du métier… 
Les années d'expérimentation sont les conditions impératives pour cela, de même que les encollages ou préparations à chaud de grandes toiles (la tela de Carpaccio) sont une besogne lente, laborieuse dont il n'est jamais question dans l'art actuel pas plus que des couches superposées et des transparences, source de Lumière ...

R.Dumoux
www.viapictura.com

 

_IGP4685s.jpg
Détail d'un panneau préparé et dessiné, avant l'ébauche colorée - R. Dumoux © viapictura.com

Dumoux_IGP4259.jpg
"Variété de portraits" - tempera sur panneau - 65 x 40 cm - 2012 - R. Dumoux © viapictura.com
 

Tag(s) : #Travail en cours